Philosophie du Studio Pilates

La méthode Pilates est probablement le système le plus performant que je connaisse pour aider mes clients à assimiler cette technique permettant de développer un corps fort et sain. Je la leur enseigne dans le respect de règles rigoureuses, de discipline et de l’attention portée au détail. Pendant l’exécution d’un exercice, je les rends attentifs à chaque mouvement, je les dirige, je les suis au détail près. Je leur fait comprendre que plus ils donnent d’eux-mêmes dans un exercice en s’appuyant également sur leur force mental, plus ils vont pouvoir progresser vers un mieux-être qui est, en définitive, le but recherché.

Pendant mon enseignement, je mets toujours en avant la connexion entre les séances Pilates et la vie quotidienne, car de ce tout, dépend la réussite de la méthode. Quand les adeptes de Pilates apprennent plus sur eux-mêmes, ils découvrent alors que leurs corps peuvent évoluer plus rapidement vers une ligne harmonieuse. C’est un grand plaisir, pour moi, de pouvoir assister à ce processus et d’être témoin des résultats obtenus par mes clients qui à leur tour, épousent également cette approche philosophique du lien entre le corps et l’esprit.

Notre philosophie Pilates!

Lorsque des personnes se présentent à moi, je comprends qu’elles espèrent se débarrasser de leurs douleurs, voire de leur inconfort et souhaitent se sentir mieux. Mais parce que Pilates est bien plus que des exercices, elles ne s’attendent pas à l’intensité de l’engagement qui va leur être demandé. Les premières séances seront donc cruciales pour la suite, car dès que leurs corps commenceront à réagir et que leurs activités quotidiennes s’avèreront plus faciles, mes clients découvriront que les cours Pilates est une part nécessaire à leur existence.

Le travail de fond bien maîtrisé tant du point de vue mental qu’en sueur pure, indique que l’on arrive à dompter la méthode Pilates et que le processus de toujours repousser ses limites est ainsi enclenché tel un mouvement perpétuel comme c’est d’ailleurs mon cas.